Agence Education-Développement

IFAD-Elevage de Barkoissi : Réceptions des premiers ouvrages

Les travaux de construction de l’IFAD-Elevage de Barkoissi avancent à grands pas et rentrent progressivement dans la phase de finition des différents ouvrages. La preuve en est la réception des logements des cadres en charge de la gestion de l’Institut ce jeudi 07 janvier 2021.

Après une réception provisoire intervenue en novembre 2019, l’équipe technique de l’AED en présence du Directeur General de l’institut et des entreprises ayant réalisé les travaux, a procédé à une visite d’inspection des lieux en prélude à cette réception définitive.

Ce sont en tout, 4 villas qui ont été réceptionnées. Il s’agit d’une villa de type F4 et de 3 villas de type F3 destinées à l’encadrement de l’IFAD-Elevage de Barkoissi.

L’IFAD-Elevage de Barkoissi a été créé dans le but de former en alternance et dans les meilleures conditions possibles des togolais, jeunes et adultes, au métier de l’élevage en général et plus particulièrement de l’élevage des bovins laitiers. A l’IFAD Elevage de Barkoissi, les apprenants seront aussi formés à la transformation du lait en produits dérivés puis à leur commercialisation.

L’IFAD de Barkoissi est un campus numérisé et connecté qui dispose d’une vraie ferme d’exploitation pour la mise en situation professionnelle des apprenants, d’une laiterie pour la transformation du lait produit à la ferme ou collecté auprès des éleveurs et des fermes environnantes, d’un espace culture fourragère, d’une aire de sport et de logements pour l’encadrement de l’IFAD, objet de la réception définitive du 07 janvier dernier.

L’Institut se compose d’un bâtiment administration-pédagogie qui abrite les salles de formation des apprenants, une salle de conférence, un centre ressources et les bureaux de l’administration. Il existe aussi un internat pour le séjour des apprenants qui viendront de toutes les régions du Togo, un restaurant et un entrepôt ou hangar pour abriter les engins roulants et les stocks d’aliments pour les animaux.

Le 11 janvier dernier, les travaux d’électrification de l’axe menant à l’IFAD et le site tout entier, y compris la zone de la ferme d’exploitation, ont démarré avec les entreprises désignées par la CEET pour l’alimentation de l’IFAD et ses environs en énergie électrique. Pour sa part, la TdE exécute depuis novembre 2020 les travaux d’adduction d’eau potable sur le site de l’IFAD élevage.

La formation des apprenants est conçue avec les acteurs du métier de l’élevage togolais et internationaux sur la base des besoins exprimés par les professionnels, afin de former des professionnels compétents en élevage de volailles, de porcins et de ruminants.

Un accent sera mis sur la maitrise de toute la chaine de valeur du lait, depuis la production, la transformation en divers produits laitiers comme les laits (pasteurisé, entier, caillé), de différents types de yaourts, le fromage moderne et le wagash (fromage traditionnel) etc., et la commercialisation. Ces jeunes et adultes seront formés et outillés pour être à même de s’installer à leur propre compte et ainsi contribuer non seulement à la réduction du déficit national en produits laitiers, mais aussi à la création d’emplois et participer efficacement à la vie économique du pays. Telle est la vision du Chef de l’Etat SEM Faure Essozimna Gnassingbé à travers la création des IFAD.

L’IFAD-Elevage de Barkoissi offrira une formation diplômante avec le Baccalauréat Professionnel en Elevage (Bac Pro Elevage) en 3 ans, avec possibilité de lancement d’un BTS en élevage et des formations certifiantes en 1 an pour les adultes.

Ainsi le déploiement des IFAD se poursuit. Les défis pour une formation de qualité seront relevés par l’ensemble des équipes de l’AED, participant étroitement à la mise en œuvre du PND, en particulier par leur engagement auprès des jeunes.